La plupart des enfants ont soit un doudou soit une sucette. Je me suis dis qu’un article sur le sujet pouvait être intéressant car que se soit l’un ou l’autre ça peut vite tourner en grosse contrainte pour les parents. Mon frère et moi avons 7 ans de différence et je me souviens très bien de la place qu’ont ces objets dans le cœur des enfants mais aussi toutes les crises que cela peut engendrer. Cela m’a toujours un peu effrayé et je voulais essayer de tout faire pour éviter ces situations. Je ne dis pas que j’ai trouvé des solutions miracles mais voilà quelques astuces qui peuvent marcher pour se faciliter la vie.

Astuces doudous sucettes bébé

  • Le cas du doudou :

C’est avant ses 6 mois que MiniCoeur a choisi ses 2 doudous. Deux ? Je ne m’étais pas imaginé ça. Dans ma tête il ne pouvait y avoir qu’un seul élu. Mais au final un ou deux c’est pareil. Depuis quelques mois environ elle en a mis un de côté et affiche clairement sa préférence.

doudou bébé et enfants

Je pense qu’au départ il faut faire très attention aux peluches, tissus ou autre que votre bébé aura à portée de main. Car selon le format il peut devenir vraiment encombrant. Donc essayer d’orienter son choix vers un doudou de taille NORMALE, qui soit transportable et surtout lavable.

Deuxième chose très importante : une fois que votre enfant aura choisi son doudou il faut l’acheter en plusieurs exemplaires. Chez nous c’est peut être excessif mais j’ai les deux doudous en trois exemplaires chacun (pour la crèche, chez son papa et chez moi). C’est vraiment le truc qui me fait flipper : perdre le doudou. C’était arrivé à mon frère et je m’en souviens encore ! Du coup il faut bien penser à les alterner pour qu’ils s’usent de la même façon.

Dans la même idée de le perdre et après l’avoir fait tomber par terre en marchant dans la foule en vacances lorsqu’elle avait 1 an (heureusement on s’en est rendu compte et l’avons retrouvé en refaisant le trajet inverse) j’ai limité les déplacements des doudous. Donc clairement ils ne bougent pas de la maison sauf si je sais qu’elle va dormir ou faire sa sieste autre part. Les premiers jours étaient un peu compliqués mais en lui expliquant bien qu’elle allait les retrouver 5 minutes plus tard puisqu’ils étaient également à la crèche c’est passé elle ne les demande plus du tout avant de sortir de la maison. Elle les pose sur le canapé ou autre avant de sortir. Et l’avantage c’est qu’on ne les cherche plus partout, on sait toujours où ils sont 😉 Elle est devenu beaucoup moins dépendante de ses doudous et ne s’en sert que lorsqu’elle est au lit, fatiguée, triste ou qu’elle a besoin de réconfort et sentir leur odeur. Deuxième avantage ils ne puent plus, ça fait longtemps que je n’ai pas eu besoin de lui laver. J’essaye quand même de les laver le moins possible pour qu’elle retrouve leurs odeurs. Enfin je pense aussi que c’est du au fait qu’elle ne les met plus en bouche. Plus petite elle mettait la patte de son chien en bouche et la tétait comme une sucette. C’était une horreur, d’une il était constamment mouillé et ensuite il sentait vraiment fort au bout de quelques semaines. Ouf c’est fini. Elle adore toujours autant la patte de son chien mais se la frotte simplement entre son nez et sa bouche et tétouille dans le vide. J’ai toujours trouvé ça super mignon.

Et donc si vous ne voulez pas avoir une crise phénoménale dès qu’il se rend compte que son doudou a été lavé et bien il faut l’habituer tout petit a le passer régulièrement en machine.

Et pour finir sur le cas du doudou il faut selon moi instaurer quelques règles comme ne pas le laisser traîner par terre, ne pas l’autoriser avec nous à table, aux toilettes…

  • Et de la sucette :

Concernant la sucette j’étais contre, mais comme tous parents on fait comme on peut pour survivre. Et il s’est avéré que ma fille a pleuré non stop jusqu’à ses 4 ou 5 mois. Les coliques du nourrisson vous connaissez ? Donc quand ton enfant pleure toute la journée (sauf quand il est au sein, en voiture ou en ballade) t’en a marre. Et non la mienne ne faisait pas de siestes la journée tellement elle se tordait de douleur. Les journées à la maison sont terriblement longues. Se doucher, manger ou faire son ménage devient une épreuve digne des jeux olympiques. Alors oui évidement que j’ai essayé mais comme c’était un bébé allaité elle n’arrivait pas à la garder en bouche plus de 20 secondes. Et lui tenir non-stop ça m’a encore plus gonflé. J’ai vite laissé tomber et j’ai préféré la rassurer moi. J’ai réessayé lorsqu’elle était un peu plus grande et qu’elle faisait ses dents mais elle prenait sa sucette pour un anneau de dentition et s’acharnait à la mordre. Vers 1 ans et demi/2 ans elle a également eu une phase à la crèche où elle en a réclamé une pour faire comme tous les copains. Elle a,depuis, sa sucette accrochée comme les autres, elle la prenait de temps en temps quand elle y pensait pour la poser au bout de quelques minutes. J’ai l’impression que ça lui est complètement passé ça fait des mois qu’elle ne me parle plus de sa sucette.

Après je ne suis pas du tout experte mais on m’a quand même soufflé à l’oreille quelques solutions qui permettent de se faciliter la vie.

Bon déjà forcement il faut en avoir plusieurs à la maison, dans son sac à main…

Le pire quand ton enfant a une sucette c’est quand il pleure à chaque fois qu’il l’a perd la nuit. T’aurais presque envie de lui scotcher à la bouche 😉 Il y a moins radical quand même comme par exemple mettre plusieurs sucettes dans son lit, l’accrocher à un doudou pour qu’elle soit plus facile à retrouver ou acheter des sucettes phosphorescentes.

Pour la journée un simple attache-sucette est très pratique.

Ce n’est qu’à partir de 2/3 ans qu’il est conseillé de commencer à inciter son enfant de se séparer de sa tétine par lui même.

Et voilà en résumé :

Doudou :

  • Faire attention à son format
  • L’acheter en plusieurs exemplaires
  • Imposer des limites (laisser le doudou à la maison, pas à table, ni par terre)
  • Les alterner de façon à se qu’ils s’usent de manière identique
  • L’habituer à le laver de temps en temps

Sucette :

  • L’attache-tétine
  • L’accrocher à un doudou ou à un lange
  • Les sucettes phosphorescentes
  • Mettre plusieurs exemplaires dans le lit au cas ou il la perde pendant la nuit (à partir de 10 mois)
  • Le faire participer en douceur à partir de 2/3 ans à s’en séparer de lui-même

Et toi #TeamDoudou ou #TeamSucette ? D’autres astuces ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 comment on “✦ Doudous et sucettes : les astuces ✦”

  1. Bonjour,

    On peut aussi pratiquer « l’attache-doudou ». Je me souviens qu’il m’est arrivé d’emmener le doudou avec mon enfant dans la poussette (parfois en cas de fatigue et/ou parce que mon enfant s’énervait dans son lit et ne trouvait donc pas le sommeil). J’attachais le doudou à la poussette avec une attache initialement prévue pour attacher un biberon. Je passais la tête du doudou dans l’anneau prévu pour passer la tétine du biberon. De cette façon, pas de doudou égaré !

    Merci pour vos conseils.

Laisser un commentaire