biberon

Après 6 mois d’allaitement exclusif et une diversification alimentaire réussie j’ai pris la décision d’arrêter l’allaitement pour me retrouver complètement (je vous en parlais ici plus en détail). Ce choix n’a pas été facile mais je pense que c’est mieux pour nous deux car je commençais à ne plus trop apprécier ce moment. Il vaut donc mieux donner un biberon avec câlin et amour plutôt que le contraire.

Mon bébé n’a jamais réussi à boire au biberon, ni à garder une sucette en bouche. Le sevrage s’annonçait donc difficile.

Tout d’abord il y a eu la question du lait sachant que mon pédiatre n’avait pas l’air de m’en conseiller un en particulier. D’emblée j’ai toujours eu très peur du lait en poudre, c’est tout naturellement que je me suis penchée vers les marques de lait Bio Babybio et Hipp. J’utilise également les produits de ces marques ponctuellement pour les repas et j’en étais satisfaite. Une grosse promo Hipp chez Auchan Drive et hop mon choix était fait. J’hésitais entre BabyBio et Hipp au moins j’ai pu me décider plus vite que prévu 😉 Nous utiliserons le lait de suite Hipp qui convient aux enfants à partir de 6 mois.

Prenez toujours un lait adapté à l’âge de votre enfant.

Ensuite j’ai arrêté de m’obstiner avec mes biberons actuels pourtant c’est les biberons Natural de Avent qui sont sensés imiter au mieux la forme du sein. J’aime beaucoup la marque MAM et j’avais repéré un biberon 2ème âge dont la tétine était apparement adoptée par 94% des bébés. Et là je suis ravie de voir que mon bébé fait partie des 94% puisqu’elle a bu tout de suite le contenu du biberon avec du lait en poudre. Gros soulagement finalement le sevrage va peut être bien se passer.

Je vous fait part de mon expérience pour toutes celles qui allaitent encore après 6 mois, qui se demandent comment arrêter mais ne savent pas comment :

Normalement passé 6 mois, votre enfant a 4 repas par jour (Matin-Midi-16h-Soir) donc environ 4 tétées par jour pour les enfants allaités. Certains bébés ont déjà moins de biberons/tétées et se contentent de produits laitiers tels que les petits suisses ou autre à midi ou au goûter.

Dans mon cas il y a 4 repas par jour :

  • Matin : sein
  • Midi : purée de légume avec ou sans viande + sein + compote de fruits
  • Goûter : sein + compote de fruits
  • Soir : soupe épaisse de légumes + sein

Il faut remplacer les tétées unes à unes en commençant par la moins importante. On supprime dans l’ordre celle du goûter, puis midi, soir et celle du matin en dernier car c’est celle où on a le plus de lait.

1. Pour la première tétée à supprimer (celle du goûter si vous avez bien suivi) il faut y aller en douceur et ne pas donner directement un biberon de 210mL. On commencera par 30mL, cela nous permet également de détecter une éventuelle intolérance aux protéines de lait et de voir si le lait choisit est bien digéré. Et on augmente tous les jours la dose de 30mL jusqu’à obtenir un biberon complet au goûter (sachant qu’un biberon complet varie entre 180mL et 240 mL. Généralement 210mL).

Après plusieurs jours on a donc le biberon du goûter qui est donc complètement remplacé. On peut continuer.

Maintenant qu’on connait le volume que boit notre enfant on peut continuer à supprimer des tétées mais toujours au fur et à mesure. La suppression de chaque tétées doit se faire sur plusieurs jours pour habituer le bébé mais aussi pour que notre lactation suive le rythme et diminue elle aussi au fur et à mesure.

2. Proposez un biberon de 120mL le midi après le repas. S’il l’accepte continuez plusieurs jours avant de remplacer la tétée du soir. S’il refuse ou ne finit pas le biberon du midi, voyez avec votre pédiatre ce qu’il vous conseille à la place (petits suisses, yaourts natures…).

3. On remplace ensuite la tétée du soir en proposant un biberon de 120mL de lait après la purée ou soupe.

4. Et pour finir la dernière à supprimer celle du matin avec un biberon d’environ 210mL à adapter en fonction de chaque enfant.

Le midi et le soir on ne proposera qu’un biberon d’environ 120mL en complément du repas solide. Les biberons complets sont réservés le matin et au goûter puisqu’il constitue pratiquement le seul repas de l’enfant.

Important : pour toute décision d’arrêt de l’allaitement parlez en à votre pédiatre. Chaque enfant est différent et les quantités sont à adapter en fonction de la faim du votre.

Astuces 

  • allez y progressivement et ne le forcez pas
  • Patientez plusieurs jours avant de supprimer une tétée supplémentaire
  • Compter en tout 2 ou 3 semaines pour un sevrage complet
  • Eviter de commencer le sevrage lors d’une période de stress ou changement tels qu’une maladie, le début de la diversification alimentaire, l’entrée en crèche…
  • Ne vous avouez pas vaincue après un échec. Réessayez à un autre moment.
  • Parlez à votre bébé. Rassurez le
  • N’attendez pas que bébé soit affamé pour lui proposer un biberon. Il sera plus énervé qu’autre chose
  • Vous pouvez toujours revenir en arrière une fois votre lactation stoppé même plusieurs semaines après l’arrêt total. Tout dépend de votre motivation.
  • N’hésitez pas à prendre contact avec des conseillères en lactation

Bilan :

Après 6 mois d’allaitement ma puce a accepté tout de suite le lait industriel. Pour l’instant nous avons presque remplacé complètement la tétée de 16H. Je pense que j’ai fait le bon choix de changer de marque de biberon sinon nous serions toujours au point mort. Finalement je m’en étais fait toute une montagne du biberon avec toutes les peurs qui vont avec. J’avais extrêmement peur qu’elle ne digère pas le lait et qu’elle ait des régurgitations mais à mon grand bonheur ce n’est pas le cas tout reste à sa place. Au final j’aime bien donner le biberon et j’ai l’impression que ma chérie aime bien aussi car contrairement à l’allaitement elle peut regarder tout se qui se passe autour tout en mangeant, curieuse comme elle est c’est parfait !

Crédit photo : Flickr

Et vous le sevrage s’est bien déroulé ? Ou allaitez vous encore ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 comments on “✦ Allaitement : un sevrage tout en douceur à 6 mois ✦”

  1. Pour ma part, je l’allaite encore. Bébé a trois mois. Mais c’est vrai que je commence à me poser la question de comment va se passer le sevrage car pour l’instant on ne m’a donné aucune information à ce sujet. Merci pour cet article 😉

    • Oui c’est sûr on trouve pas grand chose. Du coup on est souvent tenté de continuer par facilité. J’espère que ça te servira en temps voulu. N’hésites pas si tu as besoin de conseils 😉

  2. Merci pour l’ article, ma pepette a 5 mois et demi et je pense commencer le sevrage pour ses 6 mois. Elle prend déjà le bib ( les fameux avent😉) puisque j’ai repris le boulot, mon inquiétude est sur la tétée du soir car elle ( enfin on ) a pris ll’habitude de s’endormir à mon sein. Et puis est-ce qu’elle va bien tolérer le lait de suite????? On verra bien au moment venu. Tu as commencé à quel âge la diversification? Car ça me fait un peu bizarre de me dire qu’elle va bientôt manger. En tout cas merci pour l’ article car il répond à certaines questions.

    • Elle a commencé la diversification a 5 mois (qui doit se faire entre 4 et 6 mois) sur les conseils de mon pédiatre. Il te reste la tetee du matin et celle du soir c’est ca ? Le reste du temps c’est ton propre lait au biberon ? J’avais les mêmes appréhensions que toi concernant sa tolérance du lait et finalement tout s’est bien passé aucune régurgitations (tu peux toujours revenir en arrière après l’arrêt de l’allaitement si tu vois que ca ne se passe pas bien).
      Pour la tetee du soir ca risque d’etre un peu plus difficile pour ta pepette. Il faudrait que tu change de rituel dodo sinon elle va être accro 😃

      • Oui le midi je me tire le lait au boulot pour le lendemain afin que l’allaitement soit exclusif jusqu’aux 6 mois (c’est une grande fierté) . Mon pédiatre m’ a déjà parlé de la diversification pour les 4 mois mais j’avais un peu de mal (je crois que je veux pas trop la voir grandir). On va profiter des vacances pour commencer tranquillement la diversification. Concernant les tétées elle fait une tétée le matin et 2 à 3 tétées le soir. En lisant tes différents articles je me rends compte qu’elle »tetouille » plus qu’elle ne mange vraiment. Je crois que le plus difficile pour elle (et moi) ça va être le sevrage du sein. En tout cas je découvre aujourd’hui ton blog et il est très bien fait et les articles très intéressants.

        • Merci super gentil ton commentaire 😉
          Par contre c’est très important de commencer la diversification avant 6 mois. Héhé oui le soir 2-3 tétées ça doit surtout être du bonus plutot que de la faim, d’autant plus si tu dis qu’elle s’endort au sein. Oui t’as beaucoup de mérite d’avoir tenu 6 mois surtout si t’as repris le boulot. A toi de voir si tu veux vraiment la sevrer. Après rien ne t’empêche de faire un allaitement mixte : tu remplaces les tétées de jour unes à unes par du lait industriel (pour ne plus avoir à tirer ton lait) et tu conserves les tétées au sein matin et soir.

  3. Bonjour Mesdames,

    Dans le cadre de mon mémoire de recherche en Psychologie, je réalise une étude au sujet du sevrage de l’allaitement maternel.

    Vous êtes invitées à y participer si vous remplissez TOUS les critères suivants :
    – Vous avez accouché de votre dernier enfant il y a moins de 9 mois;
    – Vous avez débuté un allaitement maternel exclusif à la naissance de votre enfant;
    – Vous avez FINI de sevrer votre enfant depuis.

    La passation dure environ 10 minutes, et les réponses sont anonymes.

    Merci d’avance pour votre participation, et n’hésitez pas à partager, car j’ai besoin d’un maximum de participantes !

    Voici le lien : https://toulousepsychology.eu.qualtrics.com/SE/?SID=SV_esKrOVJulZHyZG5

Laisser un commentaire